lexique

Toutes les définitions suivantes proviennent du blog du Psilète.

APO

(Auto Prise en Otage)

APO se prononce opo et ne saurait donc se comparer aux photos de figurines dans diverses positions qui servent à allécher le joueur.

Le concept et la technique sont dus à Grégory Privat. Les logos officiels à DragonTigre.

apo                           _apot                          APO echec

L’APO est ce qui permet de transformer un blog de piédestal pour ego en générateur de pression, créateur de deadlines et machine à avancer. L’APO est à la RDA ce que la débroussailleuse est au coupe ongles.

L’APO consiste à annoncer d’abord dans un billet ce que l’on va produire (peinture, décors ,etc.) et pour quel jour. C’est la Déclaration Solennelle. Il faut absolument préciser le travail T et le jour J.

Le jour J, l’apologue (prononcer opologue) doit annoncer dans un autre billet que le travail est terminé. C’est l’Annonce Triomphale.

T étant rarement terminé tôt, on a toute la nuit du jour J au jour J+1 pour terminer et faire l’Annonce Triomphale.

Pour les méfiants, il faudra produire une photo du travail à faire lors de la Déclaration Solennelle, et une du travail fini lors de l’Annonce Triomphale.

Addendum : pour que l’APO soit efficace, en cas de non respect de l’APO, le bloguriniste se doit de se fendre au jour J d’un billet d’autocritique où il se compare au choix à une chiffe molle ou un ver de terre abject.

 

KRAKAJE

Se dit d’un achat de figurines trop cools “qu’il nous fallait”, dont la finalité est de satisfaire un besoin de consommation compulsif, et qui va finir en couche sédimentaire sur la montagne de plomb à peindre.

krakaje

Le déstokrakaje est une variante efficace du krakaje puisqu’elle consiste en un krakaje pour des figurines qu’on avait dans sa montagne pour un projet qu’on avait oublié et qu’on redécouvre.

 

MARIUS

Multiple APO Revolutionary Interregolistic Unit for Splashing Paint

Unité de mesure de peinture se décrivant en une équivalence :

  • une équivalence : 1 fantassin ou un cheval 15mm = 1 marius

et des facteurs multiplicatifs

  • 1 fig 25mm = 3 fois les marius de son équivalent 15mm

d’où découlent :

  • 1 fantassin 15mm = 1 marius
  • 1 cavalier 15mm = 2 marius
  • 1 fantassin 25mm = 3 marius
  • 1 cavalier 25mm = 6 marius
  • 1 fantassin 6mm = 1/6 marius
  • 1 cavalier 6mm = 1/3 marius
  • 1 fantassin 20mm = 2 marius
  • etc.

Partant du fait qu’un scalaire est plus facile à comptabiliser que n’importe quoi d’autre, le marius sert à mesurer la productivité, évaluer dans quel siècle on aura fini de peindre tout son plomb, narguer les petits camarades, et se fixer des APOs chiffrés.
Il sert aussi à faire de jolis graphiques sous excel.

C’est basé sur une rapport scientifiquement mesuré, tout à fait subjectif et grossièrement arrondi de temps de peinture par lots. C’est pourquoi on n’y trouve que les échelles que je colorie.

Le marius révisé perno consiste (entre autres) à comptabiliser le pré-peint que l’on retape et resocle.

  • 1 prépeint = 1/3 de son équivalent nu à peindre